Panneau-article

Analyse du marché parisien de l'immobilier d'entreprise au T1 2021

Depuis un an, nous entendons régulièrement : les bureaux se vident à Paris, il y a de plus en plus d’offres, les loyers baissent et les marges de négociation sont importantes. Alors, après avoir pris un peu de recul post COVID, nous avons décidé de nous pencher sur ces affirmations et de les confronter à la réalité du marché.

1/ Le marché parisien de bureaux à la location est-il aujourd’hui sur-offreur ?

En un an, le nombre d’offres disponibles à Paris a considérablement évolué pour atteindre quasiment 500 nouvelles offres sur le marché rien qu’au 1er trimestre 2021. Cela représente + 69% d’offres en plus entre le T1 2021 et le T1 2020 ! Il faut dire que le marché parisien était à un niveau extrêmement bas, pour ne pas dire pénurique et les entreprises devaient souvent faire preuve de réactivité pour signer un bail sur des locaux bien placés dans Paris. Le 8ème arrondissement qui concentre le plus grand parc de bureaux à Paris, est sans surprise le plus “offreur” avec l’arrivée sur le marché de 120 nouvelles offres au 1er trimestre 2021.

2/ Dans ce contexte, les entreprises recherchent-elles toujours des bureaux ?

La réponse est OUI ! Bien sûr, la crise sanitaire et notamment le T2 2020 a marqué un recul historique avec un nombre de transactions sur une année qui n’a jamais été aussi bas depuis 20 ans. Mais il est intéressant de souligner que, passé le premier confinement, les entreprises ont tout de suite repris leurs recherches. Phénomène de réaction, de réorganisation ou encore d’économies immédiates, les structures les plus agiles se sont adaptées.

Ce phénomène s’est reproduit fin octobre et il y a fort à parier que la sortie du dernier confinement confirme cette tendance. Les entreprises se réorganisent, font des économies en prenant des surfaces plus adaptées, ce qui permet au marché de maintenir une certaine dynamique.

Toutefois, nous ne pouvons que constater une baisse significative sur cette dernière année avec un repli de -50% du volume de transactions !

3/ Bail commercial, coworking, toutes les surfaces sont-elles impactées par la baisse du marché ?

Là encore, la réponse est OUI ! mais des précisions sont à apporter. Nous constatons depuis mars 2020 que les libérations sont bien plus nombreuses que les prises à bail et que la tendance est clairement à la diminution de surface. Cette période est néanmoins plus propice au marché des offres flexibles.
Dans un contexte encore incertain, les chefs d’entreprises privilégient naturellement les solutions souples, qui permettent de s’adapter rapidement et offrent plus de flexibilité. Ainsi, si les centres de coworking ou espaces plug and play ont souffert lors du premier confinement, ils ont aussi été les premiers à retrouver un bon niveau de demandes.

4/ Est-ce le bon moment pour obtenir un loyer attractif ?

Pas simple de répondre à cette question. Aujourd’hui, le marché parisien se rééquilibre et les valeurs restent relativement stables même si certaines offres de propriétaires privés peuvent faire l’objet de négociations intéressantes.

Pour les prochains mois, difficile d’anticiper : reprise, baisse du marché ? Si nous sortons de la crise sanitaire par le haut, il est probable que le marché reste stable au niveau des loyers, notamment pour les offres de grande qualité, situées dans des environnements de premier choix. Si le marché se replie, l’offre supérieure à la demande va nécessairement favoriser les locataires qui bénéficieront de plus de pouvoir de négociation.

5/ Les bureaux, quelles tendances pour les prochaines années ?

La tendance coworking est d’après nous bien engagée et ne devrait pas retomber dans les prochaines années. Les entreprises souhaitent de l’agilité mais également un maximum de services pour se concentrer sur leur activité, quitte à payer un loyer plus important.

La tendance est également à la diminution de surface et à la multiplication des sites. Les entreprises ne rechercheront plus un siège qui réunit tous les collaborateurs 100% du temps, mais un site accessible à la carte, parfaitement aménagé pour répondre aux besoins des collaborateurs et de la direction de se réunir, de partager et d’échanger. Ce site proposera une localisation accessible, un environnement de travail confortable et une déco soignée. En parallèle, les entreprises mettront à la disposition de leurs collaborateurs des accès à des tiers lieux, proches du lieu de vie des salariés pour permettre de travailler dans un environnement business, serviciel et sans transport ou presque.

Conclusion

Post COVID, nous pouvons donc affirmer que le nombre d’offres de bureaux à la location sur Paris a considérablement augmenté. Les transactions, elles, ont connu une forte baisse mais les sorties de confinement ont montré une dynamique de rebond. Pour les entreprises qui recherchent des bureaux, c’est certainement le bon moment pour trouver des opportunités car le marché parisien se rééquilibre ou pour s’installer dans un espace flexible car les opérateurs de coworking préfèrent souvent louer moins cher que ne pas louer et supporter les charges fixes.

Dans tous les cas, chez Spliit, nous avons à cœur de vous accompagner dans votre projet et de trouver la/les solution(s) les plus adaptées. Nous vous conseillons de A à Z, de la résiliation de votre bail jusqu’à l’emménagement dans vos nouveaux bureaux.